CAN 2021 : les camerounais ne sont pas convaincus des nouvelles mesures sanitaires

À seulement quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, les membres du gouvernement, la Fecacoot et le secrétaire général de la Confédération africaine de football ont décidé de mettre en place plusieurs nouvelles mesures sanitaires afin de pouvoir accéder au stade afin d’assister aux matchs selon le calendrier match CAN 2021.

Les nouvelles mesures sanitaires au Cameroun

Jeudi dernier, le haut responsable de la Confédération africaine de football a annoncé qu’avoir un test PCR négatif n’est pas suffisant pour les supporters des équipes africaines qui souhaitent acquérir un billet pour avoir sa place dans les gradins. En effet, chaque spectateur doit en plus avoir achevé son schéma vaccinal contre le Coronavirus. Toutefois, malgré la disponibilité des vaccins au Cameroun, très peu ont accepté de se faire vacciner.

Selon Thierry Guy Michel, un citoyen camerounais qui souhaite assister aux matchs de la CAN 2021 pour soutenir les lions indomptables, selon le calendrier match CAN 202, cette mesure est importante et nécessaire afin de sauvegarder la santé des supporters et de ne pas contaminer les autres. Alors que Ismaël ne partage pas son avis en affirmant que se faire vacciné reste un choix personnel qui ne doit pas être une obligation quels que soient les conditions et le contexte. C’est pour cette raison qu’il a choisi de soutenir son équipe préférée en restant chez lui.

Plusieurs supporters n’iront pas au stade

Comme plusieurs camerounais, Philippe affirme que les stades de ne seront jamais pleins durant cette édition de la Coupe d’Afrique des nations à cause de cette nouvelle mesure restrictive. Colette et Sophie partagent aussi son avis en assurant que beaucoup de personnes ont affirmé qu’ils préfèrent suivre les matchs chez eux plutôt que de se faire vacciner. Par conséquent, les gens ne seront pas nombreux dans les stades, parce qu’ils ont peur du vaccin. Les gens trouvent que ce n’est pas correct d’obliger les supporters à se faire vacciner. Néanmoins, certaines personnes regrettent le côté dernière minute de cette annonce, en se demandant comment les autorités pourront faire vacciner tous les supporters en moins d’un mois.