Congo-Brazzaville : la nouvelle édition des sanzas prime 8 artistes

Les offres d’emploi au Congo-Brazzaville, a eu lieu la 18e cérémonie des Sanzas, qui récompense les meilleurs créateurs du pays par leurs fameux trophées. Tenant lieu au niveau de l’école de peinture de Poto-Poto au niveau du quatrième arrondissement de la capitale congolaise, la cérémonie a réuni tous les promoteurs et les acteurs du monde culturel, mais aussi quelques membres du gouvernement. Huit créateurs ont été récompensés durant cette 18e cérémonie, pour leurs créations dans différents domaines, le cinéma, le théâtre, littérature, musique, sculpture, peinture et la mode.

L’édition 2020 des Sanzas

Organisés par le grand groupe GPY (Germain Pella Yombo) comme chaque année depuis 2003, la cérémonie a récompensé les différents artistes créateurs d’un trophée honorifique prouvant la reconnaissance des autorités congolaises du talent des créateurs dans plusieurs catégories de la culture et de l’art dans le pays.

Le promoteur des Sanzas et du Germain Pella Yombo, a affirmé que malgré la propagation du Coronavirus, le groupe de Germain Pella Yombo a tenu bon afin d’honorer les artistes et les créateurs du pays durant ces temps durs. Le responsable a assuré qu’il est désolé que le monde soit dominé par la pandémie qui ne fait que stagner le secteur des lettres et des arts. Pugnacité et abnégation obligent, le secteur de l’art doit continuer à être célébré et d’exister malgré ces conditions assez particulières.

 

Les artistes récompensés

Les Sanzas dans sa 18e édition a pu récompenser dans la catégorie de la mode, la créatrice et styliste, Tchianna Tchicou-Pembey connu par le pseudo Queen Tawa. La styliste et chanteuse congolaise est la fille des musiciens Pembey Sheiro et Charles Tchicou. Connue par ses créations extravagantes à travers son style afro-futuriste, la créatrice récompensée par les Sanzas a tenu à remercier l’organisateur de cet événement en affirmant que c’est un honneur pour elle de recevoir une fois de plus cette récompense. L’artiste Julles Ferry Moussoki, a été récompensé par le prix du théâtre. En effet, le conteur et comédien professionnel constitue une fierté pour le pays que ce soit sur le plan international que national.

Il est important de reconnaître et d’honorer tous les efforts et travail d’un artiste dans le pays surtout durant ces temps durs, a assuré le ministre de la Culture congolais, en affirmant que l’une des priorités du président Denis Sassou Nguesso est d’encourager les artistes et créateurs congolais, en les récompensant. Ces créateurs constituent une opportunité pour le pays. En effet, grâce à leur inspiration artistique, ils peuvent participer à lutter contre la pauvreté et l’accroissement du chômage dans le pays, en créant de nouvelles offres d’emploi au Congo-Brazzaville.