Congo : le créatif révélé les trésors du pays

Inaugurée par Mike Hammer l’ambassadeur des États-Unis, en présence de Modero Nsimba et Catherine Furaha, les ministres du Tourisme et de la Culture, l’exposition collective effectuée autour des magnifiques clichés de Carol Beckwith, Angelo Turconi et Angela Fisher. Ces clichés, résumant les cultures traditionnelles du quatre coins de la région des deux Congo, tapissent les murs de l’étage du Musée national dès le 7 octobre dernier.

Exposition “le créatif”

D’après l’organisateur de l’exposition permanente, qui fait partie du patrimoine du nouveau musée national de la capitale congolaise constitue une pure merveille. Les images capturées par les professionnels de la photographie sont très colorées, mettant en valeur les paysages congolais les uns plus magnifiques que les autres.
Ces photos exposées rendent témoignage des paysages congolais que les habitants de la capitale congolaise n’ont pas toujours à portée de vue. En effet, les congolais découvrent avec grande admiration l’exposition le créatif, tout comme les hôtes privilégiés de l’ambassade américaine. Selon Mike Hammer, l’ambassadeur des Etats-Unis au Congo, il ne pourrait exister une meilleure occasion de fêter la relation étroite et durable entre les deux peuples congolais et américain, que cette magnifique exposition. Catherine Furaha, la ministre congolaise, s’est réjouie des différents liens privilégiés qui sont entretenus entre les Etats-Unis et le Congo, qui sont aussi perceptibles au niveau culturel. Selon la ministre, cette exposition permettra de participer à la bonne écriture de l’histoire des congolais.
Le regard que les professionnels de la photographie ont pu partager sur les traditions et les cultures ne manque pas.

La photo de Pende Kibala

L’exposition le créatif a été marquée par la présence du chef Pende Kibala, qui n’a pas hésité d’être admiratif face à sa propre image immortalisée par Angela Fisher et Carol Beckwith. Aussi pris par le charme de ce cliché grandeur nature, le gouvernement susmentionné ont pu poser devant avec Pende Kibala.
Selon le chef congolais, il est très difficile de résister à l’envie de faire honneur aux professionnelles de la photographie en posant avec une fière allure canne à la main en ayant un cou décoré avec un collier de dents de fauves qui est assorti avec la peau de léopards qu’il porte.
Durant cette première exposition permanente, l’une des photos représente le roi Kuba ayant une posture imposante, fêtant l’arrivée du prince Kwete de la capitale belge.
Afin de découvrir toutes les nouveautés portant sur cette exposition permanente, cliquez ici.