Congo : le partenariat entre le gouvernement et Ethiopian Airlines se précise

Considérée comme l’une des plus importantes compagnies aériennes en Afrique durant cette dernière période, Ethiopian Airlines inspire à plusieurs autres compagnies l’idée de se mettre en association ou en collaboration avec elle afin de profiter de son expertise. Comme c’est le cas dans la région des deux Congo. Toutefois, ces partenariats pour l’heure, ont produit des résultats qui sont assez mitigés.

La collaboration avec Ethiopian Airlines

Selon la publication de Chérubin Okende Senga, le ministre des transports congolais partagé le 17 octobre dernier, Air Congo doit voir le jour dans les prochains jours au Congo avec des aéronefs de qualité. En effet, d’après le ministre du Transport, le nouveau pavillon aérien congolais mis en place grâce à la collaboration avec Ethiopian Airlines, pourrait recevoir très bientôt les sept avions provenant du transporteur éthiopien.

Cette collaboration avec la compagnie aérienne éthiopienne qui a pu donner naissance à une joint-venture entre Ethiopian Airlines et les autorités congolaises, fait partie du protocole d’accord qui a été signé par les deux parties en septembre dernier. D’après cet accord, le gouvernement congolais pourrait détenir 51 % des parts de Air Congo alors que le groupe éthiopien bénéficiera de 49 %.
En attendant le lancement de Air Congo, Congo Airways devra conserver son statut d’actuel pavillon aérien national. Fondée en août 2014 afin de remplacer LAC, les lignes aériennes congolaises, qui a été liquidée en 2013 après avoir déclaré sa faillite en 2003, Congo Airways n’a pu débuter ses activités que seulement un an plus tard.
Le réseau de la compagnie aérienne congolaise comprend une dizaine de routes domestiques. Il est important de mentionner qu’avant l’expansion de la pandémie Congo Airways proposait aussi des vols régionaux comme celui vers Cotonou, Douala ou aussi Johannesburg.
Découvrez la nouvelle compagnie aérienne congolaise en cliquant ici.