Coopération entre l’UE et le Congo : Raul Mateus Paula renouvelle l’appui de l’UE au Congo

Selon le journal de l’Afrique, Raul Mateus Paula, ambassadeur de l’Union européenne qui est arrivé en fin de sa mission avec l’institution européenne, a pu rencontrer le 5 août dernier, Denis Christel Sassou Nguesso le ministre de la Promotion du partenariat privé-public et de la Coopération internationale congolais afin de faire ses adieux tout en assurant le soutien continue de l’UE à son pays.

La rencontre entre le ministre de la Coopération et l’ambassadeur de l’Union européenne

Lors de sa rencontre avec le ministre congolais à Brazzaville, le 5 août dernier, Raul Mateus Paula, a tenu à saluer la coopération entre l’UE et le Congo, en soulignant la qualité de leurs relations qui ont pu se dynamiser encore davantage durant ces dernières années.
En outre, Raul Mateus Paula a affirmé que l’Union européenne interviendra toujours dans les différents secteurs clés afin d’apporter le soutien au Congo permettant ainsi sa diversification économique, le décollage et le développement durable de son plan socio-économique.
L’ambassadeur de l’institution européenne a affirmé qu’il est venu à Brazzaville afin de passer en revue la coopération entre le Congo et l’Union européenne qui est assez diversifiée sur plusieurs aspects allant de l’économie, à l’environnement ainsi que plusieurs autres secteurs.

L’UE continuera à veiller sur les ressources naturelles congolaises

D’après le représentant de l’institution européenne, l’Union européenne n’hésitera pas à veiller sur la bonne pondération entre la gestion durable des ressources naturelles du pays et les impératifs du développement au Congo.
Dans ce cadre, Raul Mateus Paula a plaidé en faveur du renforcement et du maintien de la coopération entre le Congo et l’UE sur les sujets portant sur la protection de l’environnement, durant son audience avec le ministre congolais.
Le diplomate européen a assuré qu’à la veille de la COP 26, il est essentiel d’avoir des discussions afin de renforcer davantage la coopération tout en veillant à la préservation des forêts du monde dont la forêt qui se trouve au niveau des deux Congo, qui représente la deuxième forêt tropicale du monde.

Il est important de mentionner que la situation de la dette du Congo, la transition vers l’économie verte, la lutte contre la corruption, la transparence publique, les réformes pour la bonne gouvernance, les négociations avec le Fonds monétaire international, font partie des plus dossiers que le diplomate de l’Union européenne devra léguer à son remplaçant.