Coopération : la France compte renforcer et poursuivre son partenariat avec le Congo dans plusieurs secteurs

Profitant de la fête nationale française, François Barateau, l’ambassadeur de France au Congo qui a eu lieu à la Case de Gaulle, le 14 juillet dernier, afin de présenter les perspectives et le bilan de la coopération entre les deux pays durant les 58 prochaines années.

Le partenariat France-Congo continu

Selon le journal de l’Afrique, la France qui constitue le premier partenaire historique du Congo, compte renforcer et poursuivre sa coopération avec le pays dirigé par Denis Sassou Nguesso, dans plusieurs secteurs notamment, la jeunesse, la gouvernance, la diversification économique, l’environnement, la santé, mais aussi dans la lutte active contre la criminalité maritime par l’intermédiaire de sa coopération sécurité et défense.
François Barateau, l’ambassadeur de France au Congo a affirmé durant la réception organisée en format très restreint à cause de la nouvelle expansion de la pandémie du coronavirus, que la France fidèle à sa coopération avec le Congo continue à agir dans les domaines de formations professionnelle, d’enseignement supérieur, de santé, de soutien aux PME, d’accès aux services de base, d’aménagement urbain, de gestion durable des ressources forestières et halieutique de protection sociale des plus démunis, de promotion de la culture congolaise ainsi que la préservation de la mémoire partagée, sans oublier les sécurités terrestre, aérienne, fluviale et maritime.
L’ambassadeur a affirmé que l’hexagone est prête afin de participer pleinement en responsabilité et en exigence à la réussite de ce mandat en apportant le soutien qu’il faut au Congo afin que ce pays puisse écrire sa nouvelle page de l’histoire tout en concrétisant les belles perspectives déjà fixées.

La COP 26

En abordant le thème choisi cette année pour les prochaines COP 26, portant sur la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité, l’ambassadeur a affirmé durant les festivités du 14 juillet, que l’Europe ainsi que son pays réaffirment leur soutien au Congo afin qu’il puisse faire entendre au monde la voix de l’Afrique centrale.
L’ambassadeur de France au Congo a assuré que les deux Congo qui se situent au cœur du Bassin pourraient assumer leur rôle légitime afin de garantir l’émergence de la vision stratégique intégrant la valorisation et la préservation du bassin forestier régulateur du climat du monde.
En outre, dans le secteur sanitaire, l’ambassadeur a tenu à saluer les fortes évolutions qu’a enregistrées le Congo dans ce domaine grâce au rôle impulsif qu’a joué la France, malgré l’expansion de la maladie virale, le Coronavirus.