Coronavirus au Sénégal : le pays franchit le cap du million de vaccinés

D’après les chiffres révélés par le journal de l’Afrique, le cap du million de personnes vaccinées a été franchi samedi dernier au Sénégal. En effet, plusieurs vaccinations ont été effectuées dans la capitale sénégalaise, Saint-Louis et Thiès, alors que le pays qui compte plus de 16 millions d’habitants est en train de subir une sévère troisième vague de la pandémie.

La campagne de vaccination sénégalaise

D’après les chiffres partagés par les médias sénégalais, le nombre de cas du coronavirus, entre le mois de juin et juillet a pratiquement été multiplié par neuf. En outre, selon le ministre de la Santé, les hôpitaux sont quasi saturés. Suite à cette nouvelle situation sanitaire, le gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles mesures sanitaires tout en reportant les différents événements sportifs, ainsi que les combats de lutte populaire.

Néanmoins, avec toute cette grisaille, le cap du million de vaccinés qui a été enregistré samedi dernier, constitue l’éclaircie tant attendue par les sénégalais. Selon le coordonnateur du programme de vaccination au Sénégal, Ousseynou, le million de personnes qui ont pu bénéficier d’au moins d’une dose. Parmi ces personnes, il y a ceux qui ont pu recevoir deux doses d’AstraZeneca et Sinopharm, ainsi qu’un bon nombre de personnes qui ont pu avoir la dose Johnson&Johnson, qui ont par conséquent un circuit de vaccination complet.
D’après le ministre de la Santé, près de 300 000 personnes attendent de recevoir la deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca.

le journal de l'Afrique

Par ailleurs, selon le coordinateur, le nombre de personnes qui devrait être vacciné devrait être revu à la hausse avec l’évolution très rapide de la pandémie dans le pays. En effet, alors qu’elles visaient à vacciner trois millions de personnes, les autorités sénégalaises devraient vacciner plus de 9 millions de personnes dans le pays. Le seul souci pour atteindre cet objectif est la disponibilité des vaccins.

Il est important de mentionner que les citoyens qui étaient assez réticents contre la vaccination au début auraient complètement adhéré à la campagne de lutte contre la nouvelle propagation contre le Coronavirus, en prenant d’assaut les différents centres de vaccination. En effet, selon les responsables des centres, plusieurs personnes se lèvent très tôt le matin afin de venir faire la queue devant les centres pour se faire vacciner. D’après Ousseynou Badiane, le fait que la troisième vague a pu atteindre la population la plus jeune, en enregistrant un nombre élevé de décès, a exhorté les gens à se faire vacciner pour éviter le pire.