Islam en France : la première imame dans l’hexagone encourage un islam ouvert et libéral aux autres religions

Etant la première imame femme dans l’hexagone, Kahina Bahloul a affirmé durant sa conférence qui a eu lieu mercredi dernier à Montpellier, au niveau de la Ligue de l’Enseignement de l’Héraul, qu’elle encourage un islam libéral très loin de l’islam traditionnel et radical.

La première imame en France

Kahina Bahloul qui s’est autodéclarée comme étant imam il y a deux ans en dirigeant plusieurs prières durant les horaires de prière de Paris, est la première femme imam dans l’hexagone. Alors qu’elle a été invitée à la conférence mise en place pa la Ligue de l’Enseignement de l’Hérault, elle a assuré que l’islam doit être libéral, contrerement à l’islam traditionnel et de l’islamisme tout en encourageant le renforcement du dialogue inter-religieux. Il est important de rappeler que Kahina Bahloul incarne l’image même de l’islam ouvert puisque sa mère était athée, son père était musulman, son grand père paternet était catholique et sa grand-mère était juive. Elle assure aussi que ceux qui voient que l’autorité féminine est interdite au niveau du culte musulman ont absolument tort.
Selon elle, ces propos n’ont aucun fondement théologique, puisqu’il n’existe aucun texte sérieux prouvant cela dans le livre saint en islam, le Coran.

Prix d’essai Mare Nostrum

L’imame a pu signer aux éditions Albin Michel son œuvre intitulé Mon islam, ma liberté. Grâce à cette œuvre l’imame a pu recevoir son premier prix d’essai Mare Nostrum. Spécialiste en islamologie, Kahina Bahloul a décroché son diplôme dans cette spécialité grâce à ses études à l’École pratique des Hautes études. Selon elle, il est temps que les hommes et les femmes prient ensemble durant les horaires de prière.
Le prix Mare Nostrum qui tente de donner une plus grande visibilité aux œuvres littéraires méditerranéennes étrangères et françaises, a pu couronner pour sa première édition, les autrices Giulia Caminito et Kahina Bahloul, vendredi dernier. Dans la section, essaie, les organisateurs ont pu plébisciter l’autrice et imame de 42 ans, Kahina Bahloul pour son œuvre ma liberté, mon islam.