Le festival de musique et des arts au Congo : la huitième édition commence en beauté

Selon le journal de l’Afrique, la huitième édition du festival des arts et de musique au Congo a commencé le 17 septembre dernier au sein du quatrième arrondissement de Pointe Noire, au niveau du village Lalala.
Ce rendez-vous, tant attendu par les différents artistes congolais, a pu colorer l’ambiance des soirées ponténégrines des sonorités musicales.

La 8e édition du festival des arts et de musique

La nouvelle édition du festival de musique et des arts se lance durant cette année le 17 septembre, et ce, malgré la crise sanitaire causée par la propagation de la pandémie du Coronavirus qu’est en train de subir le pays. Cet événement a pu regrouper les différents artistes congolais ainsi que des artistes d’ailleurs. Durant cette nouvelle édition, différents artistes se sont donné rendez-vous, durant la première journée. En effet, sept artistes se sont partagés le podium tour à tour comme Pouénde Ebouka, le groupe connu pour sa musique traditionnelle, ainsi que le groupe de rap Afro-Congo, Safrane, Mandoze Masta, Dj Tchatcho Muluba et Jus d’orange.

Le public s’en souviendra du spectacle

Avec un podium taillé sur mesure et une sonorisation parfaite, le festival des arts et de la musique redonne du sens à cette activité artistique mais surtout à la production scénique de la musique. Durant la première journée du festival, plusieurs artistes ont pu mettre en valeur leur don musical, en chantant et en se donnant en spectacle. Les congolais pour leur part, ont vécu un moment chaleureux où le bonheur et la joie se sont mélangés afin de laisser place aux souvenirs inoubliables. Les artistes ont été sélectionnés d’une manière parfaite.

Comme c’est le cas du groupe Pouénde Ebouka, qui a épaté le public par sa façon de chanter ainsi que par sa magnifique chorégraphie à travers les culbutes des danseurs et les déhanchements des danseuses. Ce groupe constitue une vraie machine de spectacle et le public ne peut pas l’oublier.

Le groupe Jus d’orange et Dj Tchatcho Muluba ont réalisé une prestation assez remarquable grâce à leur musique bien lucide et perceptible. Les deux groupes, qui ont donné un spectacle assez vibrant, ont pu savourer le moment en faisant danser tout leur public. En effet, Dj Tchatcho Muluba a pu démontrer que hormis ses qualités vocales, il a avait aussi un don de danseur hors norme.
Il est important de mentionner que le festival des arts et de musique qui a accueilli différents artistes venant des deux Congo, prendra fin le 20 septembre. Les spectacles se déroulent sous l’œil vigilant du directeur-coordonnateur, Médard Bongo.