Plusieurs villes sénégalaises inondées suite aux fortes pluies

Selon le journal de l’Afrique, les autorités déclenchent le plan de secours “Orsec”. En effet, plusieurs régions sénégalaises ont dû faire face aux inondations suite aux fortes précipitations qui ont eu lieu durant ces derniers jours. Bien qu’aucune perte de vie humaine n’ait été enregistrée à cause de ces pluies diluviennes, plusieurs dégâts ont été observés surtout dans la banlieue de la capitale sénégalaise. Ces quartiers sont régulièrement confrontés à des graves inondations.

L’inondation de plusieurs quartiers de la capitale

Selon l’un des membres de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie, Ousmane Ndiaye, durant la semaine du 13 au 20 août, plusieurs stations ont dépassé les 150 mm de pluie diluvienne induisant une situation d’inondation dans différents quartiers.
Suite à cette situation, le gouvernement a décidé de déclencher, le plan national ORSEC ou d’organisation des secours, depuis samedi dernier, afin d’essayer de soulager les personnes habitant au niveau des régions sinistrées.

Antoine Félix Diome, le ministre de l’Intérieur, a affirmé que ces fortes pluies, qui ont été enregistrées durant cette dernière période au niveau du territoire national, ont causé des inondations dans différentes régions du pays, induisant ainsi plusieurs désagréments aux citoyens habitants dans les quartiers sinistrés.

Plan national Orsec

le journal de l'Afrique

Le ministre qui coordonne le plan national comprenant le recasement temporaire des sinistrés dans plusieurs sites publics et le pompage des eaux, a pu effectué dimanche dernier une visite des différentes zones inondées de la banlieue de Dakar.

Antoine Félix Diome, a tenu à affirmer que le gouvernement s’attend à une efficacité au niveau de l’action publique en assurant que les différents groupes opérationnels devront entrer en jeu afin d’organiser des plans de secours sous la direction de la brigade nationale des pompiers qui ne devra pas tarder à agir sur le terrain. Le ministre de l’Intérieur a aussi insisté que le gouvernement assurerait la disponibilité d’une cinquantaine de camions d’hydrocarbures et plus de 150 motopompes afin de permettre d’évacuer les eaux dans les banlieues dakaroises.