Sénégal : Alioune Badara, le médiateur de la République, est décédé

La classe politique sénégalaise est en deuil suite au décès de Alioune Badara Cissé, l’un des plus importants médiateurs de la République. Selon le journal de l’Afrique, le chef de la diplomatie de Macky Sall et son compagnon de route s’est éteint à l’âge de 63 ans, le 28 août dernier dans la capitale sénégalaise. Il a participé avec Macky Sall dans la fondation du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République.

Un rôle important de médiateur de la République

Le 7 mars dernier, était la dernière date où Alioune Badara Cissé a fait son apparition publique, tandis que plusieurs émeutes secouent le Sénégal. Étant l’un des plus importants médiateurs de la République, Alioune avait invité le chef de l’Etat Macky Sall à écouter la jeunesse et à prendre la parole afin d’éviter une escalade de la violence dans le pays.
L’homme politique qui est né en 1958 dans la région de Saint-Louis, a pu occuper plusieurs postes de responsabilité sous la direction d’Abdoulaye Wade. Étant l’un des premiers compagnons de route du président actuel du Sénégal, Alioune Badara Cissé a occupé le poste de directeur de cabinet quand Macky Sall était Premier ministre. Par ailleurs, il l’a aussi accompagné lors de la création de l’Alliance pour la République, en rompant avec Abdoulaye Wade.
L’ancien chef de la diplomatie, a contribué activement dans la victoire de Macky Sall lors des élections présidentielles de 2012. Toutefois, après plus de 7 mois d’activité à la tête du ministère des Affaires étrangères, il a été écarté du gouvernement. Selon le professeur à l’université de Saint Louis, Ogo Seck, Alioune Badara Cissé était plus un homme de droit qui n’hésite pas à dire la vérité qu’un homme de politique.

Soutenir la jeunesse sénégalaise

Alioune Badara Cissé a vécu une traversée du désert durant plusieurs années avant d’être nommé en 2015 médiateur de la république. D’après le directeur du groupe de presse E-média, Mamoudou Ibra Kane, malgré le licenciement de ABC comme on l’appelait dans le gouvernement, il n’y a jamais eu de rupture entre les deux hommes. En effet, Alioune a toujours constitué la boussole, le repère pour le chef de l’Etat Macky Sall, pour éviter de déraper.
Durant les différentes émeutes qui ont secoué le régime du président actuel, en mars 2021, ABC n’a pas hésité d’inviter le chef de l’Etat à écouter la jeunesse sénégalaise, en lui faisant un grand discours très près des besoins de la population. En outre, il a demandé au président de prendre plusieurs décisions avant que le pays lui-même ne soit menacé.